The Skull beneath the Skin de P.D. James

Un mystère à huis clos

The Skull beneath the Skin

Le mardi 19 juin 2007 par Sheherazade

La charmante detective privée, Cordelia Gray, très habile à resoudre des mystères mais qui au moment où commence l’histoire, est plutôt célèbre pour la manière rapide dont elle retrouve les chienchiens à leurs mémères et les chats à pedigree de la gentry britannique.

Elle est approchée par Lord Ralston qui lui demande de veiller sur son épouse, la fameuse comédienne Clarissa Lisle, désireuse de faire son retour à la scène.

Elle reçoit ponctuellement des lettres de menace et son époux aimerait que Cordelia fasse tout pour que rien ne perturbe la capricieuse actrice avant le lever de rideau.

Ce retour à la scène aura lieu dans la propriété d’Ambrose Gorringe, une « folie » victorienne d’aspect un peu lugubre, située sur une île au large des côtes, où le maître des lieux a restauré le théâtre privé afin de permettre à la superficielle et calculatrice Clarissa de remonter sur les planches. D’autres invités se sont joints à Sir Ralston et son épouse, la « claque » en quelque sorte puisqu’il s’agit soit de membres de la famille, soit d’excellentes connaissances de l’actrice, comme par exemple son ex-amant, le critique de théâtre Ivo Whittingham.

Dire que l’ambiance du château est lugubre est un euphémisme ; par ailleurs le maître de maison est un collectionneur d’objets d’un goût sinistre, ayant tous un rapport avec des meurtres. Sont aussi présents sur l’île le majordome de Gorringe et son épouse.

Mais qu’il s’agisse du filleul de Clarissa, de sa cousine ou de sa dame de compagnie, tout ce beau monde sous son aspect bien élevé, a un secret et chacun d’entre eux pourrait être l’auteur des lettres anonymes d’autant plus que l’actrice est réellement odieuse. Malgré toutes les précautions prises par Cordelia afin de protéger sa cliente, Clarissa Lisle est assassinée.

L’inspecteur Grogan arrive sur l’île avec son sergent et il n’apprécie pas vraiment les idées que lui suggère Cordelia afin de découvrir l’assassin. A ses yeux d’ailleurs elle est assez suspecte elle aussi, mais la jeune femme a vite fait de démonter les arguments du policier.

Typique enquête du type « chambre close », bien qu’il s’agisse ici d’un château et d’une île plutôt isolée, cette version audio du roman de P. D. James, est passionnante grâce au jeu des acteurs. Je suis désormais totalement conquise par le principe du livre-audio, mais dans ce cas-ci c’est encore plus intéressant que mes précédentes expériences du genre.

Il s’agit en réalité d’une version théâtralisée du roman, écrite pour la BBC par Neville Teller et mise en scène par Matthew Walters. Au lieu d’avoir une seule comédienne ou un seul comédien qui lit le roman, en donnant de l’expression aux personnages par le seul talent de sa voix, on trouve ici une pléiade de comédiens et comédiennes de théâtre ayant l’habitude des pièces radiophoniques, un genre qui fut très à la mode avant la télévision et qui reste l’un des attraits de la BBC Radio 4.



HD An Affair to Die For | Klettern (6) | Shokugeki no Soma 258