The Babes in the Wood de Ruth Rendell

The Babes in the Wood

Le mardi 8 février 2005 par Sheherazade

De mémoire d’habitant de Kingsmarkham et environs, jamais on n’avait vu de tels torrents de pluie s’abattre sur le Sussex. Les rivières Brede et Kingsbrook sont sorties de leurs lits, l’inondation menaçant toutes les maisons. Sauf celles de Lyndhurst Drive et c’est là pourtant que deux adolescents et leur babysitter ont disparu, probablement emportés par les flots.

Du moins c’est ce que pensent les parents qui font appel à l’inspecteur en chef Wexford ; ce dernier ne croit pas à la théorie de la noyade, mais plutôt à une fugue ou pire, un enlèvement ; cependant son supérieur lui enjoint de laisser la brigade de plongée s’occuper de l’affaire. Lorsqu’au bout de deux longues semaines, au cours desquelles Wexford doit affronter la mère hystérique des enfants, son mari des plus déplaisants et leur grand-mère agressive, la brigade de plongée passe la main et l’inspecteur en chef ainsi que son adjoint Mike Burden sont remis dans le circuit. Annonces à la radio, à la télé, affichettes, rien ne les met sur la trace des jeunes gens. La babysitter aurait-elle réellement commis un acte aussi atroce en enlevant les jeunes gens dont elle avait la charge ?

Les enquêteurs interrogent les familles et connaissances de la jeune femme ; il apparaît bien vite de ces témoignages que malgré sa grande compétence en tant qu’enseignante, Joanna Troy n’était pas exactement quelqu’un qui aimait à s’occuper d’enfants ; alors pourquoi ces deux ados-là ?

Giles Dade, le fils disparu, faisait partie d’une congrégations religieuse intégriste "The Good Godspel" ; la seule chose que le révérend peut dire est qu’il n’est pas venu à l’office du samedi alors qu’il ne le manquait jamais.

Après trois semaines, on finit par retrouver la voiture de Johanna dans la carrière d’une grande propriété ; le corps en décomposition de la jeune femme se trouve dans le coffre, mais toujours aucune trace des jeunes Dade. Soudain à la surprise générale réapparaît Sophie, la fille des Dade bien vivante elle et toute prête à raconter une histoire dont la crédibilité n’est pas évidente à Wexford. Mais où donc reste son frère aîné ?

Il faudra beaucoup de patience et d’interrogatoires à l’inspecteur en chef pour démêler cette affaire étrange dont le moins que l’on puisse dire est que lorsqu’il révélera la vérité à son adjoint, celui-ci - et le lecteur avec lui - en restera totalement abasourdi !

Ruth Rendell, qui partage avec P.D. James le titre de "Reine du thriller psychologique", écrit deux séries de livres très différentes : les enquêtes de l’inspecteur en chef Reginald Wexford et des thrillers psychologiques qui vont donnent généralement froid dans le dos et vous empêchent de dormir.

Wexford n’est pas un homme qui, au contraire d’autres policiers de nos connaissances, a des problèmes de couple. Par contre il a quelques problèmes pondéraux et quelques soucis à propos des vies conjugales de ses deux filles, dont le choix des partenaires ne cesse de l’étonner. Bien que son épouse le somme de rester en dehors de tout cela, le brave homme se fait souvent beaucoup de soucis pour ses deux grandes filles. En dehors de cela, c’est un homme bon, un policier consciencieux pas toujours d’accord avec ses supérieurs, têtu et obstiné lorsqu’il s’agit de découvrir la vérité.

Toutes les enquêtes où apparaît l’inspecteur Wexford sont des petits condensés de la société anglaise ; Rendell y aborde différentes classes sociales et problèmes actuels tels le racisme, la pédophilie, la violence conjugale. Bref toutes ces petites plaisanteries pouvant mener au crime.


  • > The Babes in the Wood  16 juin 2005, par bastet
    le roman vient de sortir en français sous le titre "Promenons-nous dans le bois"
    Répondre à ce message

77. French Montana Unforgettable mp3 | The Gifted - Kiválasztottak (2017) | Justin Dubé